Conferences NCAA Football
UNIVERSITES - NCAA
Autres pages : Equipes I Calendrier I Joueurs
NCAA Football
Les Universités


Colleges ou Universités ?

Le terme «College» est fréquemment employé pour désigner des établissements d’enseignement supérieur. Il désigne en toute rigueur ceux d’entre eux qui ne proposent que des « bachelor degrees » et dont les activités de recherche sont de ce fait limitées. Des abus de langage existent néanmoins, certains « colleges » utilisant le nom d’« university » sous prétexte d’offrir un ou deux diplômes de master. A l’inverse, certaines universités ont conservé leur appellation de « college » pour des raisons historiques. C’est le cas par exemple de Boston College.
Il est de toute façon d’usage d’utiliser la dénomination de « college » pour se référer à l’un ou l’autre des types d’institutions. Tous les étudiants d’universités sont des « college students » et les diplômés sont des « college gradutates ».


Publiques, privées ou tchnologiques

Les universités américaines sont réparties en deux catégories : les publiques et les privées.
Les universités publiques sont financées et gérées par les états. Chacun des cinquante états possède au moins une université publique qui porte sont nom. L’université peut être répartie sur plusieurs campus (ex : « Universtity of California » possède des campus à Berkeley, Davis, Irvine, LA, Merced, Riverside, San Diego, San Francisco, Santa Barbara et Santa Cruz). Plus que d’université, dans ce cas, il faut parler de « système » (c’est le mot consacré, on parle du « University of California System »). Dans certains états, comme la Californie, il peut exister plusieurs de ces systèmes. On a alors recours à une autre dénomination, « California State University System » par exemple.
Quelle est alors la différence qui peut exister entre Oregon et Oregon State ? Aucune ! Ce sont deux systèmes différents qui portent tous les deux le nom de l’état par lequel ils sont gérés. Là où l’affaire se corse, c’est que si Pennsylvania State University est bien une université publique gérée et financée par l’état de Pennsylvanie, l’université de Pennsylvanie (University of Pennsylvania, plus simplement appelée Pennsylvania ou Penn) est une université privée. Mais qui reçoit tout de même des fonds publics de la part de l’état de Pennsylvanie ! Ces fonds sont par exemple alloués pour que les universités poursuivent des programmes de recherche.

La différence principale entre universités publiques et privées vient essentiellement de la gestion et dans une moindre mesure du financement. Les universités privées ont un contrôle absolu de leurs critères de recrutement et peuvent de ce fait avoir des politiques à la limite du discriminatoire. Pour les universités publiques, l’état décide de tout ce qui touche à la gestion de l’université. Les universités privées ont également le contrôle sur la teneur des enseignements.
Beaucoup d’institutions privées sont contrôlées par des organisations religieuses et sont de ce fait autorisées à enseigner les préceptes de leur religion. Le financement principal des universités privées provient des frais d’inscription (plus de $40000 par an à Harvard ou Princeton, en moyenne $16000 pour les universités privées et $5000 pour les publiques). Il y a également des collectes de fonds privés ou des donations d’anciens étudiants (« alumni »). Les étudiants qui s’inscrivent dans les universités publiques de l’état de leur domicile (disons plutôt de celui des leurs parents) bénéficient de frais d’inscription réduits.

Il n’y a en général aucun moyen de savoir d’après son nom si une université est privée ou publique. Le suffixe « State » assure que l’université est publique tout comme, en général, le fait de porter le nom de l’état. L’exception de Pennsylvania s’explique par son ancienneté puisqu’il s’agit de la plus ancienne université du pays. Les universités les plus renommées sont toutes privées, notamment celle de l’Ivy League

Certaines universités sont plus spécialisées dans certains domaines (l’école de droit de Harvard est par exemple la plus réputée). Les universités qui axent leur enseignement et leur recherche sur les domaines scientifiques et techniques prennent parfois le nom de « Institute of Technology ». Evidemment le fameux « Massachusetts Institute of Technology », plus connu sous son acronyme de MIT, en est le plus célèbre représentant. En abrégé, on ne conserve que le « Tech ». Georgia Institute of Technology est donc simplement appelé Georgia Tech. Autre suffixe, A&M signifie « Agricultural and Mechanical » et réfère à l’enseignement principalement dispensé à l’institution qui en porte la dénomination. Dans la plupart des cas (Texas A&M par exemple), l’enseignement s’est fortement diversifié depuis la création de l’université, et le suffixe n’est conservé que pour des raisons historiques.


Classement des facs

FSU

Les classements des meilleures universités sont comme pour tout classement largement débatables compte tenu des nombreux critères qui peuvent entrer en ligne de compte. On peut néanmoins se fier à celui d’U.S.News :

1. Princeton University
2. Harvard University
3. Yale University
4. California Institute of Technology
4. Stanford University
4. Massachusetts Inst. of Technology
7. University of Pennsylvania
8. Duke University
9. Dartmouth College
9. Columbia University
9. University of Chicago
12. Cornell University
12. Washington University in St. Louis
14. Northwestern University
15. Brown University
16. Johns Hopkins University
17. Rice University
18. Vanderbilt University
18. Emory University
20. University of Notre Dame
21. Carnegie Mellon University
21. University of California - Berkeley

L’université de Californie à Berkeley est la première université publique du classement.

En terme de nombre d’étudiants, le classement est (année 2006-2007) :
1- 51 818 : The Ohio State University - Columbus, OH
2- 51 520 : University of Florida - Gainesville, FL
3- 51 234 : Arizona State University (Tempe Campus) - Tempe, AZ
4- 50 402 : University of Minnesota Twin Cities - Minneapolis / St Paul, MN
5- 49 738 : The University of Texas - Austin, TX
6- 46 907 : University of Central Florida - Orlando, FL
7- 45 520 : Michigan State University - East Lansing, MI
8- 45 487 : Texas A&M University - College Station, TX
9- 44 038 : University of South Florida - Tampa, FL
10- 42 914 : The Pennsylvania State University (University Park) - University Park, PA

Parmi les institutions les plus réputées se trouvent celles, toutes privées, de l’Ivy League : Brown, Columbia, Cornell, Dartmouth, Harvard, Princeton, Pennsylvania et Yale. A l’origine, l’Ivy League est une conférence athlétique au même titre que la Pac-10 ou la SEC. Par extension, on désigne par « Ivy League » l’ensemble des huit institutions qui la composent.
Son origine officieuse remonte à 1852, date d’une rencontre nautique entre Harvard et Yale. Jusqu’en 1954, date officielle de la création de l’Ivy League, les « Ivies » se sont affrontés sportivement dans un cadre non réglementé. L’Ivy League est une conférence de la Football Championship Subdivision (anciennement Division I-AA). Les huit prestigieux Ivies participent donc au College Football de Division I. Du fait de leurs hauts standards académiques, les universités de l’Ivy League n’ont aucun désir (et aucun intérêt !) de rejoindre la Football Bowl Subdivision (ex Division I-A).

En premier lieu, cela exigerait, d’après le règlement NCAA, qu’elles attirent une moyenne de 15000 spectateurs par match, ce qui pourrait poser problème aux plus petites d’entre elles. Ensuite se poserait le problème de la compétitivité. Il faut se rappeler que Temple s’est vu exclu de la Big East parce que ses résultats étaient insuffisants et qu’en conséquence il ne parvenait plus à respecter la règle des 15000 spectateurs. Or, les Ivies se doivent avant tout de maintenir un haut degré d’excellence et seraient donc obligées de trouver des athlètes de haut niveau (pour être compétitives) qui soient au même niveau académique que tous leurs autres étudiants (pour le maintien des standards académiques). Autant dire que la mission est quasiment impossible. Sans compter qu’au final l’intérêt sportif de jouer en FBS est très largement dépassé par celui que procure le statut d’élite mondiale des établissements d’enseignement supérieur.






Livres NCAA

Droits de reproduction réservés, Copyright 2009 - 2010 / Version 2.3 / Création : Belette